juin 15, 2017 Blog Pas de commentaire

Simba

HAKUNA MATATA

 

Le Roi Lion aura su marquer les cœurs de plusieurs, petits ou grands. La persévérance, la confiance, l’engagement, le bien commun, l’espoir, le bonheur, la vie… Ces concepts sont vécus par les différents personnages qui évoluent, contribuant à nous rendre la morale de l’histoire accessible.

La différence, c’est toujours marquant. L’humain veut être unique, mais a besoin de l’approbation et du filet social des autres bien ancré, pour sa sécurité. Quel paradoxe sur lequel se construire… C’est un peu ce que vivent Pumbaa et Timon dans le film. Ils vivent en marge, se débrouillent différemment et réussissent bien. Malgré tout, être acceptés leur ferait le plus grand bien.

 

Une rencontre signifiante

 

Ils arrivent tout de même à faire «changer la cassette» dans la tête de Simba. Lui qui, à la rencontre de ses deux futurs acolytes, est rongé par les remords, parvient tout de même à adopter la philosophie du HAKUNA MATATA. Mais quelle phrase magnifique, Quel chant fantastique! Après une certaine période d’adaptation, Simba, Pumbaa et Timon vivent leur vie Sans aucun souci, philosophiiiiiiiiiiiiie.

Ils grandissent alors ainsi tous les 3, dans la jungle. À se nourrir d’insectes.

Une question pour vous : au départ, Simba, il est convaincu de ce mode alimentaire? Ummm… absolument pas. Surtout si l’on en juge par la grimace qu’il fait, lorsqu’il voit Pumbaa se délecter de larves (fondantes ou croustillantes?), qu’il lui décrit comme étant bourrées de protéine.

Mais ce sont des animaux, et des bizarroïdes, qui vivent reclus avec un mode alimentaire digne de la subsistance. Right?

 

Des animaux aux humains

 

Pourtant, Simba agit bel et bien comme plusieurs humains, au départ. Par méconnaissance, il rejette cette alimentation. Tout comme lui, on a l’impression que l’entomophagie est une pratique de dernier recours. Mais Sans aucun souci, les trouvant un peu gluant, mais appétissant, Simba s’habitue. Certes, il avale son premier insecte avec difficulté, voire un peu à regret. Mais après un certain temps, il ne se pose plus aucune question.

Oui, vos premières bouchées d’insectes peuvent se faire un peu dans le même état d’esprit. J’avoue, au début, on pense énormément à ce qu’on a sous la dent. Mais… vous y pensez souvent vous, à la vache, quand vous mangez du steak? À moins d’être végétarien, non. C’est habituel et vous mangez donc Sans aucun souci. Pareil pour nos protagonistes insouciants!

Alors c’est vraiment sous le Hakuna matata que vous pouvez aussi l’essayer, vous aussi. PPssssssttttt : Santé Canada met son nez chez les producteurs d’insectes. Y’a pas de mal à en manger. Rien de dangereux, d’immoral ou de primitif là-dedans. Non, ce ne sont pas que les pauvres qui optent pour ce menu particulier. Vous déclencherez peut-être une tempête (comme Pumbaa lorsqu’il…) et serez probablement considérés comme des weirdo par vos amis, au début. Mais gageons qu’ils s’y risqueront probablement eux aussi! Ce qui fait que vous serez les exclus, qui seront finalement insérés et acceptés dans la société. Exactement comme Pumbaa et Timon, à la fin du Roi Lion… hummmm!

 

Écrit par Valerie Bilodeau